LES SAINTS DE GLACE 

« Saints Mamert, Pancrace et Servais sont toujours des saints de glace. »

Les saints de glace sont une période climatologique située, selon des croyances populaires européennes, autour de Saint MAMERT, Saint PANCRACE et Saint SERVAIS.

Ces saints sont invoqués par les agriculteurs pour éviter l'effet d'une baisse de la température sur les cultures, qui pouvait être observée à cette période et qui peut amener du gel. Une fois cette période passée, le gel ne serait plus à craindre.

Les trois principaux saints de glace sont :

 

  • Saint Mamert, traditionnellement célébré le 11 mai (remplacé aujourd'hui par sainte Estelle). Archevêque de Vienne en Gaule, mort en 474, il a institué les Rogations : trois jours de prières de demande liturgique contre les calamités, juste avant l’Ascension.

  • Saint Pancrace, traditionnellement célébré le 12 mai (remplacé aujourd'hui par saint Achille). Neveu de saint Denis martyr, décapité en 304 à l'âge de 14 ans ; c'est le patron des enfants.

  • Saint Servais, traditionnellement célébré le 13 mai (Il fut le premier des trois à disparaître du calendrier, remplacé en 1811 par saint Onésime puis par sainte Rolande. Saint Gervais est souvent cité en lieu et place de saint Servais.

Puis les derniers saints de glace pour les régions les plus gélives, jusqu'au 25 mai :

  • Saint Boniface, traditionnellement célébré le 14 mai (remplacé aujourd'hui par saint Matthias), cité dans le dicton : « Le bon saint Boniface, entre en brisant la glace. »

  • Sainte Sophie, martyr suppliciée à Rome vers 137, nommée kalte Sophie en Alsace et en Allemagne, où elle est célébrée le 15 mai, et où les « Eisheilige » sont encore les originaux, et sont au nombre de 5 : du 11 mai au 15 mai inclus.

  • Saint Yves, célébré le 19 mai, considéré comme le dernier saint de glace en Bretagne, cité dans le dicton :       « Craignez le petit Yvonnet. C'est le pire de tous quand il s'y met. »

  • Saint Bernardin célébré le 20 mai, cité dans le dicton : « S’il gèle à la Saint-Bernardin, Adieu le vin. »

  • Saint Urbain, autrefois célébré le 25 mai.

Quelques dictons

« Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace. »

« Saints Pancrace, Servais et Boniface apportent souvent la glace. »

« Quand il pleut à la Saint-Servais, pour le blé, signe mauvais. »

« Saint-Servais quand il est beau, tire Saint-Médard (8 juin) de l'eau. »

« Quand la Saint-Urbain est passée, le vigneron est rassuré. »

« À la saint Urbain, la fleur au grain » ou « Gelée le soir de saint Urbain, anéantit fruits, pain, vin. »

« Le soleil de saint Urbain amène une année de grand bien. »

« À la saint Urbain s’il fait beau, on le porte en procession. S’il gèle, les vignerons fâchés le jettent le cul dans les orties. »

« Erbinet (ou Urbinet), le pire de tous quand il s'y met, car il casse le robinet » ou « S'il pleut à la saint Urbain, c'est quarante jours de pluie en chemin. »

« Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de Glace, mais Saint-Urbain les tient tous dans sa main. »

« À la Saint-Georges sème ton orge, à la Saint-Marc c'est trop tard. »

« Saint-Servais, Saint-Pancrace et Saint-Mamert font à trois un petit hiver. »

PEPINIERES GIROD SA

le Bruet

1867 Saint-Triphon

Téléphone   024 499 24 46

Fax               024 499 26 62

E-mail           pepinieres.girod@gmail.com

HORAIRES PEPINIERES

Du lundi au vendredi

7h30    -  12h00

13h00  -  17h30

 

Samedi

fermé

HORAIRES JARDINERIE DE St-TRIPHON

Du lundi au vendredi

8h00    -  12h00

13h00  -  18h00

 

Samedi

9h00 - 17h00

lajardinerie.ch

© 2015-2020 by Pépinières Girod SA